Être un participant chez Teach for Belgium

Quel support les participants recevront-ils pendant les deux ans ?

Durant les deux ans du programme, un tuteur ayant de l’expérience dans l’enseignement à encadrement différencié et dans le soutien d’enseignants débutants vient en support de chaque participant. Il assiste à certains cours afin de pouvoir échanger les bonnes pratiques avec le participant, lui donner des conseils, répondre à ses questions. De plus, le participant prend part à 6 weekends pour partager ses expériences et continuer à se former.

En savoir plus sur le programme

À partir de quand les participants sont-ils engagés?

Le candidat et Teach for Belgium sont liés par un contrat moral. Par contre, le contrat d’emploi du candidat dépendra de l’école. Teach for Belgium met tout en oeuvre afin que les participants aient un contrat signé pour la rentrée scolaire de l’année en cours. Ainsi, les candidats ne seront rémunérés qu’à partir de la fin du mois de septembre, dès le début de leur contrat avec l’école.

L’association garantit-elle un contrat à temps plein pendant deux ans à l’enseignant?

Non, il n’y a pas de garantie. Les enseignants disposant du titre requis ou suffisant (voir réforme des Titres et Fonctions) sont toujours prioritaires. Néanmoins, Teach for Belgium intervient dans les écoles à encadrement différencié où il existe une réelle pénurie de professeurs en mathématiques, sciences, français et néerlandais. Depuis la création de l’asbl en 2013, tous les participants ont trouvé un emploi.

Teach for Belgium s’efforce de fournir un temps plein à chaque participant afin d’avoir un maximum d’impact. La priorité sera donc toujours donnée aux candidats prêts à travailler à temps plein dans l’une de nos écoles partenaires. Si les candidats souhaitent travailler un peu moins d’un temps plein pour des raisons spécifiques, cela sera discuté avec l’équipe de Teach for Belgium afin d’évaluer si des aménagements sont envisageables.

Un participant peut-il quitter le programme en cours de route?

Le contrat liant Teach for Belgium avec le participant est un contrat moral. L’organisation recherche uniquement des candidats qui s’engagent pour une période de deux ans, afin de maximiser leur impact. C’est la raison pour laquelle la procédure de sélection est exigeante.

Moins de 10% des participants qui commencent à enseigner via le programme de Teach for Belgium arrêtent endéans les deux ans. Cela est nettement moins que les résultats nationaux, à savoir 30 à 40% des enseignants qui arrêtent endéans les deux premières années dans les écoles secondaires belges.

La sélection Teach for Belgium

Un participant disposant d’une formation pédagogique peut-il tout de même postuler ?

Oui, ce sera un avantage, car le participant aura déjà des connaissances didactiques et pédagogiques. En suivant le programme, il/elle aura ainsi une formation complète pour le public visé, puisque la formation de Teach for Belgium est spécialisée pour les élèves fréquentant des écoles à encadrement différencié.

Teach for Belgium n’accepte que les enseignants ayant moins de deux années d’expérience dans les écoles secondaires. Vous pouvez consulter les conditions d’éligibilité ci-dessous. Si vous avez des questions spécifiques par rapport à votre profil, vous pouvez toujours nous contacter via l’adresse applynow@teachforbelgium.be. L’équipe de sélection traite chaque candidature individuellement, en ayant une attention particulière pour la motivation et l’alignement par rapport aux valeurs de l’organisation.

Quelle est la date limite de candidature?

Teach for Belgium accepte les candidatures en fonction du nombre de places restantes. Le nombre de places disponibles dépend de la pénurie et des moyens financiers accordés. Plus tôt les candidats postulent, plus vite ils sont assurés de leur place dans le programme.

Les prochaines journées de sélection auront lieu à Bruxelles. Si vous souhaitez postuler, assurez-vous d’être disponible à l’une des dates indiquées ci-dessous et de compléter votre candidature avant la date correspondante.

21 et 22 janvier (postulez avant le 17 janvier)

25 ,26 et 28 février (postulez avant le 23 février)

Des candidats peuvent-ils postuler aux fonctions internes à Teach for Belgium (soutien aux enseignants, formation, coordination de projet, recrutement, travail administratif, etc ?)

Oui, nous recherchons régulièrement des stagiaires et des salariés. Consultez nos postes internes vacants ici.

La formation Teach for Belgium

Quelle est la langue utilisée lors des formations?

La formation sera dispensée en partie en anglais, et en partie dans votre langue d’enseignement (FR / NL). Une compréhension passive de l’anglais est donc nécessaire.

Quand aura lieu la formation ?

La formation résidentielle de 4,5 semaines a lieu de mi-juillet à mi-août chaque année. La formation est continue pendant les 2 années d’enseignement.  En savoir plus

Quel sera le contenu de la formation de juillet-août ?

Durant la formation du Summer Institute, nous travaillerons sur les aspects de la profession d’enseignant, tout en tenant compte de la réalité des écoles belges à indice socio-économique faible. Lors de cette formation, divers savoirs et compétences transversales sont prodigués: didactique par matières, les bases de la métacognition, gestion de conflicts, identité et développement personnel, communication, techniques d’enseignement en classe sous forme de jeux de rôles, leadership, culture de feedback, etc.

Durant l’académie d’été, les participants sont amenés à donner cours durant +/- 45 heures. Ils seront observés pendant leurs leçons par un tuteur et débrieferont ensuite avec lui. Ainsi, pendant 45 heures et de façon quotidienne, les participants pourront s’améliorer de façon continue, et apprendre à s’auto évaluer durant une leçon.

Le programme de formation remplace-t-il une formation pédagogique ?

Non, notre objectif n’est pas de remplacer les formations pédagogiques en place. Afin de lutter contre les iniquités, notre formation se veut spécifique au contexte des écoles à encadrement différencié. Il s’agit de donner les outils, techniques et approches qui répondent aux besoins du public scolaire de ces écoles.

A la fin du programme de Teach for Belgium, les participants reçoivent un certificat attestant les multiples compétences transversales acquises au cours des deux années. Ce certificat n’est pas un titre pédagogique. C’est la raison pour laquelle, nous encourageons les participants à suivre une formation pédagogique en parallèle. Actuellement, près de 83% des participants obtiennent leur titre pédagogique avant, pendant ou après le programme.

Le programme s’adresse-t-il uniquement aux écoles secondaires ?

Actuellement, oui. Mais Teach for Belgium a la volonté de s’étendre aux écoles primaires à moyen terme, afin d’agir plus en amont.

L’après Teach for Belgium

Que se passe-t-il après les deux ans de formation?

Les participants sont libres de choisir la voie qui leur convient le mieux après les deux années du programme : continuer à enseigner, endosser une autre fonction dans le domaine de l’éducation, rejoindre l’un de nos partenaires, travailler dans une autre ASBL ou dans une grande entreprise,… Teach for Belgium accompagne les participants dans cette réflexion.

 

Après les deux années du programme, l’ASBL continue à garder des contacts réguliers avec les alumni et soutient leurs projets professionels liés à notre vision, que ce soit dans l’enseignement, la politique ou l’innovation sociale.

 

A ce jour, plus de 80% de nos alumni sont encore actifs dans le monde de l’éducation.

 

Nous savons que les compétences acquises lors du programme de deux ans permettront à chacun de contribuer à la création d’une société plus équitable.

Teach for Belgium en tant qu’organisation

Ne serait-ce pas préférable de placer des enseignants expérimentés dans les classes les plus difficiles ?

Des études scientifiques confirment effectivement qu’il est préférable de placer des enseignants expérimentés dans les écoles difficiles afin d’avoir un impact sur la réduction des iniquités scolaires. En réalité, on constate qu’il existe une pénurie d’enseignants expérimentés dans ces écoles qui en ont le plus besoin. Par ailleurs, énormément d’enseignants débutants abandonnent le métier dans leurs premières années. De nombreux élèves se retrouvent ainsi sans enseignant.

 

Nous avons besoin de nouvelles idées pour créer plus d’égalités des chances. Nous avons besoin d’encore plus de personnes compétentes dans l’enseignement afin d’éliminer la pénurie d’enseignants. C’est pourquoi Teach for Belgium recrute des personnes hautement motivées, ayant le potentiel de relever le défi et la volonté de lutter contre les iniquités scolaires.
Grâce à notre programme de formation, nous espérons apporter une réponse au manque d’enseignants pour les matières en pénurie, mais également offrir une formation spécifique et un soutien continu aux enseignants débutants, avec au centre de nos préoccupations, la réduction des iniquités scolaires.
Après 5 années d’existence, notre réseau compte désormais 109 alumni et 89 enseignants débutants qui œuvrent chaque jour pour moins d’iniquités dans l’enseignement. Par ailleurs, nous sommes heureux de constater que plus de 80% de nos enseignants ayant terminé le programme sont encore actifs dans le secteur de l’éducation.

Qui est derrière Teach for Belgium?

Teach for Belgium est une ASBL fondée par des entrepreneurs sociaux qui se préoccupent des enjeux de l’enseignement. Au quotidien, elle est gérée par une équipe soucieuse de faire disparaître les iniquités socio-économiques des résultats scolaires.

Teach for Belgium est indépendante de tout mouvement politique ou philosophique et est gérée de manière pleinement autonome, soutenue par de nombreux bénévoles. Des partenariats ont été établis avec les acteurs clés du service public et de nombreuses associations qui œuvrent au même objectif d’équité scolaire. De même, de nombreux acteurs privés nous soutiennent, de diverses manières.

Pourquoi une organisation privée travaille-t-elle dans le secteur public ?

C’est une question qui revient souvent et qui intrigue parfois certaines personnes ou institutions. Or nous n’avons pas la prétention de nous substituer au secteur public. En effet, chez Teach for Belgium, nous croyons que l’enseignement et la formation des enseignants sont la responsabilité des pouvoirs publics. Aujourd’hui, le secteur public se heurte à des modifications sociétales qui l’empêche de remplir pleinement sa mission. Vaut-il mieux laisser une génération d’élèves se perdre en attendant des réformes ou accepter qu’il y ait urgence et profiter de solutions alternatives émanant du privé ?

Par ailleurs, les écoles travaillent déjà avec de nombreuses autres associations, nous ne sommes donc qu’un acteur parmi d’autres. Il faut également préciser que dans le système mis en place, ce sont les écoles qui prennent la décision d’engager ou non nos participants et ce sont les pouvoirs publics qui paient leurs salaires suivant les règles en vigueur.

 

Afin de rester clairs et transparents, nous pouvons également mentionner que l’équipe opérationnelle de Teach for Belgium est, en partie, financée par des fondations, des entreprises ou encore des mécènes privés. Cela se fait sur base de dons et non de sponsorship. Comme stipulé dans nos conventions, les donateurs ne peuvent rien attendre d’autre de nous qu’une visibilité de nos actions sous forme de rapports relatifs à nos résultats et notre évolution. Ainsi, les mécènes n’interfèrent pas dans notre mode de fonctionnement et dans la mise en place de notre formation.

Teach for Belgium se pose en projet pilote. Cela signifie que dès que les réformes en cours dans le secteur public auront permis de faire disparaître les iniquités, l’association disparaîtra.